Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 15:39

 

L'appellation Bandol est méconnue du grand public alors qu'elle fournit parmi les plus grands vins de France, j'en suis convaincu. La Tour du Bon est une des propriétés qui fait bon dans ce petit coin de paradis. Voyez le à 360° au travers de ces images. La Famille Hocquard n'acquiert cette propriété qu'en 1968 comme maison de vacances. Les vignes avaient été plantées à partir des années vingt. L'histoire du domaine est joliment illustrée ici.

 

Antoine Pouponneau, ancien régisseur (copyright dégustateurs.com)

 

La propriété fait un total de 16 hectares dont 4 en fermage. Il y est produit les trois couleurs de vin avec en rouge les cépages mourvèdre, grenache, cinsault et carignan. L'âge des vignes est de 30 ans en moyenne.

 

Le sous sol est marno calcaire, situé sur un plateau à 150 mètres au dessus de la mer, située à quelques encablures. Il s'agit d'argile de décomposition comprenant des sols rouge de type terra rossa (très célèbre dans la coonawarra en Australie où ce sol favorise des cabernets sauvignons d'anthologie) et des sols blancs, marneux, sablonneux et limoneux.

 

Sols blancs (devant), sols rouges (derrière); copyright dégustateurs.com.

 

Les sols blancs amènent un vin plutôt fin, alors que les sols rouges impriment aux vins de la  structure, une profondeur.

Les vignes sont situées sur un cirque anturel complanté de chênes verts, oliviers, amandiers et de pins d'alep. Le thym y imprime ses parfums, poussant partout autour du domaine. Le mistral amène une protection naturelle contre la pourriture et de nombreuses maladies. Le mourvèdre s'y plait particulièrement, les pieds au sec et baignant dans une athmosphère humide liée à la proximité de la mer. Ceci lui apporte les conditions de maturité idéales. Une présentation de l'appellation est disponible sur la présentation de la verticale de chateau Pradeaux faite il y a maintenant 4 ans: Vieux millésimes de Chateau Pradeaux à Bandol.

 

Carte-Bandol-copie-1.jpg

            La tour du bon est situé au dessus du mot le Brulet 

 

 

Agnès Hocquard (copyright v comme vin)

 

La récolte est entièrement faite à la main dans des caissettes de 30 Kg, par parcelles. Les rendements sont faibles, en moyenne de 30 hl/ha (pour Saint Ferréol: 21, 23, 30, 26, 20 hl/ha en 96, 97, 99, 01, 04). L'élevage est réalisé en foudre (1/2 muids soient 600 l pour Saint Ferréol) et Il n'y a pas de filtration.

 

La cuvée Saint Ferréol, née en 1987 par l'idée de réunir les plus beaux mourvèdres de la propriété, ne se fait que lorsque le reste de la récolte est bon et ne diminuera pas la qualité du rouge du domaine. Le mourvèdre y est encore plus dominant avec plus de 90% de l'assemblage en moyenne (99% en 96, 97, puis 90% après). Ce sont quelques grappes de grenache en 1996 et 1997  puis de carignan à partir de 1999 qui vont compléter cette cuvée. Les raisins sont généralement en large majorité égrappés (90%) . Elle exhale souvent des notes de garrigue, cuir, truffe, épices, tabac, de lys soutenus par une belle minéralité.

 

Nous avons bu cinq millésimes de Tour du bon dans la cuvée Saint Ferréol. Une dégustation magnifique:

1996: souffre de son passage après le 97 mais reste très joli, plus strict que son successeur, avec une belle longueur.

1997: le plus beau très bourguignon, une belle longueur et de très nombreux parfums avec des agrumes, du zan, de la cerise, mentholé, rhubarbe, de la coriandre en finale.

1999: très très beau, avec un défaut majeur , un caractère asséchant, pas très marqué, mais présent.

2000: long, moins épais avec des parfums de pruneau, bois précieux, café, déclinaison de café, graphite.

2004: encore sombre, belle longueur, déjà bien parfumé, tannins bien présents, mais pour beaucoup se gardera et peut se boire.

 

Pour 25 euros, le domaine de la tour du bon nous fait un magnifique vin que trop peu de personnes connaissent encore, mais chut...

 

Nous boirons aussi 1998 dans une horizontale de Bandol de ce millésime prévue pour 2014.

 

Le fil de discussion sur la passion du vin.

Vidéos: ici

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Agnès HENRY 24/06/2012 11:18

Bonjour,
Antoine Pouponneau a quitté le Domaine en Février 2007. Merci.
Bien à vous,
Agnès HENRY

972chr 24/06/2012 12:53



Merci de votre commentaire. Pouvez vous me dire qui l'a remplacé? S'il y a des éléments de ma présentation qui pourraient être complétés, merci de me le dire.


Cordialement



Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages