Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 12:22

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chinon, un des phares de la Loire, n'est produit qu'à partir de cabernet franc (et chenin pour le Chinon blanc) depuis le XIIème siècle.

Charles Joguet est un mythe à Chinon. Il a commencé les vendanges à la mort de son père en 1957. Il a l'intuition qu'il faut séparer les différentes parcelles pour profiter des qualités de chacune. Le Clos de la Dioterie avec ses très vieilles vignes est déjà connue comme de très haute qualité. Il va planter ses autres parcelles, clos du chêne vert, les varennes du grand clos entre 1962 et 1976. Il sera un des premiers à replanter des vignes franches de pied dans les varennes du grand clos en 1982. Autre innovation, il sera un des premiers dans sa région à installer des cuves inox en 1975. Il ne cessera pas de chercher pour améliorer son vin.

Il évoque la sensibilité du vigneron pour conduire un vin à devenir grand et non pas simplement bon. Kermit Lynch dit de lui dans "Mes aventures sur les routes du vin" (Payol ed) : "Ce n’est pas seulement que Joguet fait du bon chinon : c’est l’un des rares viticulteurs dont les vins sont passionnants au point de vue esthétique, spirituel, intellectuel, autant que sensoriel… Je vois Charles comme un artiste de scène et son vin comme sa chanson ou son numéro. Il refuse de jouer la sécurité "

On a bu:

- Varennes du Grand Clos 96: plein de parfums de cerise, fleurs mais manque un peu de longueur.

- Varennes du Grand Clos 89: mangot vert, bois précieux, sous bois, fruits à l'eau de vie avec une sensation de sucrosité témoignant de l'année chaude. Plus long que le précédent.

- Clos du chêne vert 96: très austère avec une note de fumé et de suie, il est comme un édifice gothique mais divise les dégustateurs.

- Clos de la dioterie 1995 VV: Grand vin avec une ligne droite d'amertume noble sur la langue qui se fond avec l'ouverture. Grands parfums de mangot, rose ancienne, zan, poivre, pamplemousse apportant une note fumée avec une longueur et une élégance insignes. Grand vin.

- Clos de la dioterie 1983 VV: du même acabit, avec un peu moins de trame acide et une note de suie étonnante. L'équilibre est sur l'amertume, le chocolat, la réglisse. Grand vin.

Une grande dégustation qui a surpris tout le monde avec des vins d'un fou, des parfums qu'on n'aurait jamais attribué à un Chinon. Beaucoup d'entre nous ont été étonnés par le vieillissement très harmonieux de ces vins.

Pour aller plus loin: ici,

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages