Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 12:54

Encore un scandale Robert Parker. Pancho Campo, un master of wine un temps recherché par interpol, qui roule en Ferrari et Mac Laren,  professeur de tennis, monnayait les prestations de Jay Miller, grand dégustateur chez Bob. Et il le faisait bien, car il est le plus gros fournisseur de 100/100.

Ah vous pensiez naïvement que seul Bob notait les vins. Que les notes sont ses oeuvres tellement précieuses qu'elles font la pluie et le beau temps dans le monde du vin cher. Et bien non, ils sont six... L'Espagne du vin, très largement industrielle (même à tarif délirant), se p^rétait particulièrement bien, n'y voyant aucun problème. C'est le business.

 

Ceci permettait à notre ami Pancho, d'envoyer le tarif:

- Juste pour déguster le vin selon le nombre d'échantillon, 200 ou 300 euros

- Pour que Jay Miller (ami de trente ans de Bob) et dégustateur lui aussi susceptible de noter les vins espagnols, sud-américains, Australie, se déplace à la winery, 1000 dollars.

- Le cout du passage dans la région Jumilla est facturée 29000 euros... voir email

 

Pancho organise des tours pour Jay, pedo-psychologue diplomé, (une de ses phrases est, vous jugerez par vous même "Ce n’est pas très compliqué, si tu vis une grande expérience, tu t'exclames WOOOW! Un bon film porno ou un grand vin, je sais les reconnaître sans difficulté!". Il est surnommé Jabbah le hut sur le net..

La classe..

On peut donc douter de toutes notes fournies par Parker depuis très longtemps. Pour ceux qui en doutent, regardez ici  en pensant à ce que vous venez de lire. C'était la même chose en Italie pour le wine spectator de façon très probable et le journal a mis fin à sa collaboration avec son collaborateur, instaurant la dégustation à l'aveugle...

 

Morale de l'histoire: seuls les vrais amateurs qui cherchent par eux mêmes ont peu de chance d'avoir été blousés. Les cocus de l'histoire, ce sont les riches qui n'achètent qu'en regardant la note Parker, ils se sont fait refiler très cher des décoctions boisées aux notes tarifées.

C'est pas ça qui va sortir l'Espagne du marasme...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages