Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 22:42

Deiss

                                              (copyright wineterroirs)

Marcel Deiss est un héraut de l'expression d'un lieu, d'un sol par la vigne. C'est sa passion. Il a tout fait pour que ses vins aient la gueule de l'endroit qui les a vus naitre comme disait Jacques Puisais.Il est devenu à force d'analyser ce avec quoi il travaille tous les jours et à améliorer progressivement sa façon de l'exprimer non seulement un des plus grands domaines d'Alsace, mais aussi un des plus grands domaines qualitatif français.

Je vous suggère fortement de bien prendre le temps de regarder les vidéos dans les liens que je vous ai trouvé, vous y verrez un monsieur qui a une conviction, une vraie poésie de la pensée du vigneron avec son sol, tout en étant d'une rigueur extrème.

 

Il a la chance de posséder des vignes dans trois grands crus historiques: le mambourg, l'altenberg de Bergheim et le mythique Schoenenberg de Riquewhir.leur géologie se décline comme ci dessous:

- MAMBOURG, Terroir de Calcaire Oligocène

- ALTENBERG DE BERGHEIM, Terroir de Calcaire Jurassique et Marnes du Lias

- SCHOENENBOURG, Terroir de Marnes du Keuper et Gypse

 

Le terroir est la vérité, les cépages ne sont qu'une trame pour l'exprimer. La philosophie vinique de Jean Michel Deiss est ici

 

addon.php

                                                   (copyright LPV) très beau reportage de Patrick Bottcher

 

 

Il a eu la force de revenir sur une des mesures phares qui ont fait la prospérité matérielle de l'Alsace, les cépages nobles et de s'en insurger en disant, ce n'est pas la vérité historique de notre vignoble, celle qui a rendu célèbres un grands nombre de nos coteaux: en effet, ce qui l'a motivé le plus est de remettre au gout du jour la complantation des cépages dans une parcelle en y mettant les cépages les plus adaptés. Il faisait comme tout le monde en Alsace des vins de cépages. Mais, son plus grand vin a toujours été celui qu'il appelait le grand vin de l'altenberg, alors qu'existaient à côté des versions vériétales de ce terroir.Sa vision de la complantation est ici.

La biodynamie est évidemment le coeur de leur moyen pour faire exprimer le mieux possible cette terre et ce qui les entoure.

 

Le Mambourg est le domaine des pinots complantés Blanc, Gris, Noir, Beurot, Meunier. Ils conjuguent  leur puissance à celle naturelle délivrée par le sol tout en restant extrèmement suaves. Les rendements moyens sont très faibles de l'ordre de 15-20 hl/ha malgré une forte densité de plantation (12000 pieds /ha).

 

L'Altenberg de Bergheim est une parcelle extrêmement solaire, donant fréquemment au cours des millésimes des vins de pourriture noble. Dans ce vin se retrouvent l'ensemble de tous les cépages existants en Alsace auquel on peut rajouter le chasselas rose. Voici une vidéo pour voir l'altenberg. Il y explique avec poésie tout ce qu'on trouve dans son vin issu de terroir.

 

Le Schoenenbourg a une tendance à fournir des nez poivrés voire fumés. Il imprime aux cépages une grande puissance minérale. Il lui faut beaucoup de temps pour s'exprimer.

 

Ces vins de grands crus doivent attendre au moins dix ans selon Jean Michel Deiss pour exprimer toute leur saveur. L'idéal est de 15 à 20 ans. Nous boirons donc ce soir:

- Mambourg 2002: très agréable mais sans ligne conductrice comme les suivants. On a l'impression que la bouteille a souffert avec un coté oxydatif 2 heures plustard.

- Schoenenbourg Riesling 1995 vendanges tardives: suprème finesse avec des arômes d'agrumes dévieloppés à l'infini, mais aussi des fleurs blanches, du litchi. Une merveille.

- Grand vin de l'altenberg 1997: fermé, pas en place, avec initialement trop de sucre en avant. Rebu 2 heures après, il se révèlera beaucoup plus causant sur des parfums de tisane, mais sans la grandeur de ceux qui l'entourent.

- Altenberg Gewurztraminer 1995 selection de grains nobles: nez et accord avec la bouche qui est une déclinaison de rose, litchi, confiture d'orange amère, poire avec une minéralité qui vous emmène avec élégance et persistance jusqu'au fond du palais pour vous y perdre. Grand vin qui ne fait pas le sucre qu'il porte.

 

 

- Altenberg Pinot gris 1994 selection de grains nobles: Tout aussi grand par une finesse insigne, des parfums d'une grande élégance sur la pomme et le cidre, le litchi, la rose extrèmement bien en place. Une harmonie à couper le souffle tellement il emplit le palais de sa légèreté et de sa longueur parfumées.

 

Une grande dégustation et une découverte pour beaucoup. Merci Mr Deiss de faire des vins de ce niveau. Les vins de complantation nous ont paru toutefois moins convaincants.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bacchus 21/01/2012 16:08

les absents ont eu tort, je suis donc passé à côté de quelque chose de grand ou de "phénoménal"!! J'espère avoir une seconde chance, un politburo peut-être? Amitiés. Bob

972chr 22/01/2012 11:25



Oui, deux d'entre eux sont en caisse, donc, on remettra ça à un polit buro.



rudboy 17/01/2012 05:46

Le discours est quelque peu formaté ("la présence physique du goût"!!!!??
Mais bon..On se prend à rêver d'un monde plus juste...

972chr 17/01/2012 12:29



Non, non, cent fois non JM Deiss est un honnête. Ne nous laissons pas polluer par tout ce qui nous entoure (pub, politique...) où tout n'est que flan et apparence avec pour objectif de ne pas se
fazire attrapper en flagrant déli. Qques jours, heures, semaines plus sarement mois et une aversion pour approfondir les infos se chargent de faire oublier les mensonges quotidiens débités. Deiss
n'est pas comme ça. Et on verra si on boit le discours que le vin.



Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages