Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 12:08

1855, le site de VPC le plus décrié pour ses retards de livraison allant jusqu' une demi decennie, achète à tour de bras: après chateauonline, c'est cave privée, au grand dam de nombreux acheteurs qui louaient sa ponctualité et son professionnalisme.

La RVF a relaté maintes et maintes fois les déboires des acheteurs sur 1855 (certains n'ont toujours pas reçu leurs primeurs 2006!!).

Ce mois ci, le journal fait le tour des sites vendeurs de vin, et en a choisi et classé 5 au titre de meilleur site.

 

Et quelle n'est pas ma surprise de voir apparaitre dans ces sites 1855, dénoncé à de très nombreuses reprises dans leurs colonnes !!! Sont ils en train d'acheter le groupe Marie Claire (propriétaire de la RVF) ou est ce tout simplement les encarts publicitaires fournis par le groupe 1855 qui ont fait inverser la balance?

 

Plusieurs points demandent un regard critique:

 

1/ Le niveau minimum de 50000 passages par jour exigé par le journal tient il réellement compte du désir des amateurs ou y a t'il une arrière pensée du journal, un impératif qui n'aurait rien à voir avec le lecteur ? On peut franchement le penser, et ce qui vient à la tête en premier est de choisir les plus gros annonceurs pour ne pas les froisser. Les autres ne sont que de petits clients en terme de publicité. Et pourtant, il y en a de sacrément sérieux parmi eux comme millésimes SA, vin-chateau, Rhonalia, les caves de la crosse et tant d'autres.. Cette volonté d'écarter les petits ne repose sur rien de fondé en apparence. Pourquoi aussi écarter les ventes privées (cave privée, le carré des vins, un jur un vin), qui n'ont aux yeux de l'acheteur standard comme la large majorité d'entre nous aucune différence avec les autres sites? Reportage déjà réalisé? Arrêtez... Pourquoi les différencier? Mon avis est qu'il s'agit de mettre en avant ceux choisis sans les mettre trop en concurrence (la chèvre et le choux) et donc cela revient à les prendre tous dans le sens du poil: et dans quel but SVP? Je vous laisse deviner.

 

2/ La méthodologie reste bien obscure pour ce classement. Le matériel et méthode bien flou (je l'ai relu deux fois sans trop saisir les détails ou arriver à visualiser comment cela a été réalisé).

 

3/ Dernier point, mais pas des moindres, qu'un journaliste ne peut pas aborder sous peine de se facher avec le milieu journalistique viticole, mais qu'un simple blogueur comme moi doit au moins citer (sans dénoncer car de preuve neni, mais que les lecteurs soient au courant): regardez qui a été élu (comme pour l'enquête sur les ventes privées d'ailleurs): le site ou travaille Angélique de Lenquesaing. Et où travaille cette dame? A la RVF!! Elle est clairement sitée dans les contributeurs du numéro à la page 2. Ca sent le conflit d'intérêt à plein nez et le lobbying. Je croyais que l'affaire Servier avait servi d'avertisseur. Bon, en la matière, il n'y a pas mort d'homme. Peut être que Mme de Lainquesaing n'a rien à se reprocher, mais il serait normal d'avertir le lecteur de la part d'une revue qui se veut sérieuse que le site élu n°1 a quelqu'un de la RVF dans la place... (le point le fait quand il y a un conflit d'intêret possible avec les Pinault).

 

C'est très grave de recommander à ses lecteurs quelque chose dont on sait qu'ils risquent d'en pâtir!! C'est pas une enquète qui est réalisée là, mais une pêche à la publicité. Je crois que la revue doit s'excuser. Du temps de Michel Bettane et Thierry Desseauve, il n'y avait pas ce style de comportement...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bacchus 22/10/2011 22:34


Il est grand temps de mettre fin aux agissements malhonnête de 1855. On sent manifestement qu’ils se foutent pas mal du client. Incapables de livrer les vins commandés mais capables
d’investissements importants par ailleurs mais avec quel argent ? Il y a de quoi être révolté !!


Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages