Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 18:35
Verticale de château Simone Blanc, le grand blanc de provence.

Le Chateau Simone produit très probablement le plus grand vin blanc de Provence. Mais, c'est un vin qu'il faut attendre, souvent 10 ans. Avant, il est muet. Après, c'est l'explosion des saveurs: rose, pêche, miel, tilleul, puis fruits secs avec l'âge (cire, abricot, truffe).

Ce cru a été planté par les moines. La famille Rougier l'a acquis après la révolution Française. Le Château est de style Napoléon III. Son nom parait un peu désuet, mais connaitre ce vin, c'est le respecter. Son nom vient d'une demoiselle de Simon, précédente propriétaire, qu'on appelait la Simone.

Il produit un vin blanc sur 8 des 23 hectares du château. La famille produit un autre vin, les carmes qui n'est pas une cuvée parcellaire comme essaie de le faire croire un grand site internet.

Le cépage principal est la clairette à 80%, complétée par du grenache blanc, du bourboulenc, des ugnis blancs et une touche de muscat. Les sols sont argilo-calcaires, venanr d'éboulis. Le secret de Simone est une exposition nord et la présence de l'Arc qui apportent et maintiennent la fraicheur, dans ce pays très chaud et peu arrosé une bonne partie de l'année.

Il existe de nombreux vieux pieds (plus de 100 ans) sur la propriété avec un renouvellement par complantation. Jamais d'arrachage. La viticulture n'utilise pas d'engrais ni désherbants. La récolte se fait en petites cagettes de 40 Kg, récoltée en deux tris.

Les rendements sont bas, au maximum 35 hL/Ha. Les fermentations se passent dans le bois. Les barriques ne sont pas neuves, venant pour partie du Bordelais, en l’occurrence de Sauternes.

Nous boirons les années suivantes:

1986: évidemment, passant après le 1989, il parait moins bon, mais à le regouter après il est somptueux. Encore en pleine forme.

1989: une bouteille parfaite, tapissant de parfums élégantissimes le palais. Un Montrachet, un sommet dans la vie de tous les dégustateurs unanimes.

1995: moins intense et élégant, il revit après une aération plus longue, mais on a l'impression qu'il a été moins bien conservé.

2000: l'acidité est plus marquée, avec des pierres blanches et coquilles d'huitres comme à Chablis. Beaucoup plus droit que le 2001.

2001: magnifique compromis entre gras et amertume, d'une folle élégance. Notes de miel d'acacia, de fleurs blanches, d'agrumes.

Au total, il s'agit d'une des plus grandes dégustations que nous ayons faites. Ces vins sont immortels

Chateau Simone  (copyright wikimedia)

Chateau Simone (copyright wikimedia)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Barros 18/06/2014 17:06

Ah

Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages