Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 12:02

 

Le domaine Roger Belland date de 1839. Il est assis à Santenay au sud de Chassagne.

C'est le seul grand cru blanc qui ne soit situé que sur la commune de Chassagne. Son nom vient de "crays", voulant signifier sol pauvre, pierreux. Sa superficie totale avoisine 1.6 hectares et il donne moins de 10000 bouteilles l'an.

Cette vigne jouxte le Montrachet et se retrouve sous le batard Montrachet. Ils sont peu ceux qui en possèdent (Roger Belland, Hubert Lamy, Lalou Bize Leroy au domaine d'Auvenay, Fontaine Gagnard). C'est le seul qui soit accessible: 70 à 120 euros la bouteille tout de même!!.

La parcelle est située en bas des Montrachet à 240- 250 mètres d'altitude. La pente est douce. Son sol est constitué de marnes brunes avec éboulis calcaires et d'argiles.

Roger Belland en possède 0.6 hectares soit la plus grande parcelle, acquise en 1982. Elle a été plantée en 1979 et fournit 3000 bouteilles par an en moyenne. Il pratique un enherbement et un effeuillage. Il n'y a pas eu d'herbicides depuis plus de 20 ans. Ce vin est élevé 8 mois en fût à 90% neuf. Ses parfums caractéristiques sont le miel, les fruits de la pasion et l'amande grillée.

Il va particulièrement bien avec les fruits de mer nobles, le foie gras et les quenelles de brochet.

 

 Nous boirons les millésimes

1991 petite année: vin passé?, on ne sent plus rien

1997 année chaude: oxydé

2001 année froide: pas une grande personnalité.

2002 grande année classique: fin fleurs blanches mais manque de longueur.

2003 année chaude: une note de lourdeur mais longueur correcte

 

Au total, une déception. Le prix n'a rien à voir avec la qualité qui ne nous parait rarement optimùale. Mieux vaut chercher des premiers crus dans d'autres domaines; on ne sera pas déçus si cela ne correspond pas à votre attente.

 

http://www.burgundy-report.com/wp/wp-content/uploads/2011/09/domaine-roger-belland.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Buck Danny 21/11/2011 14:00

Je suis tombé sur votre blog en faisant des recherches sur les Criots (qui jouxtent le Bâtard au sud, et non pas le Montrachet). C'est un tout petit grand cru (1,56 hectares), assez méconnu, et qui
a également la particularité d'être directement voisin de parcelles classées en "village" (alors que les Grands Crus sont généralement bordés de 1er crus). Il a obtenu le classement "Grand Cru" à
la fin des années 30. Les villages de Puligny et de Chassagne se sont chamaillés sur les classements, Chassagne obtenant celui des Criots en compensation du classement du Bâtard, entièrement situé
sur le territoire de Puligny. Certains trouvent que les Criots ne méritent pas leur classement, alors que d'autres leur trouvent un particularisme (il est orienté plein sud, contrairement à ses
voisins orientés plein est). Je n'ai pas encore pu me faire mon opinion car je laisse vieillir un peu les rares bouteilles achetées. Votre dégustation fait en tous cas envie, mais j'ai l'impression
que vous êtes bien loin de la métropole...

Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages