Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 13:18

photos 2860

 

Dominique laurent était patissier à Vesoul. Sa passion des grands bourgogne lui a fait passer le pas en 1987 et se lancer dans le négoce haute couture. Il était le premier à le faire. Les débuts ont été difficiles et il a failli abandonner car il n'y arrivait pas sur le plan financier. Ce sont les critiques, Michel Bettane en tête, qui l'ont sauvé (et nous par la même occasion) en lui octroyant de très bonne notes. L'affaire s'est beaucoup développée puisqu'il y a adjoint:

- une tonnellerie, outil indispensable dans sa démarche de qualité à tout prix, lui permettant d'avoir les fûts qu'ils désire

- une autre maison de négoce du même type dans le rhône, Tardieu Laurent (dont il est sorti depuis)

- une collaboration à type de conseil avec plusieurs caves coopératives du languedoc (Embres et Castelmaure, Camplong..)

- et enfin un domaine à lui depuis 2006 avec des parcelles prestigieuses comme du clos vougeot et de l'echezeaux.

 

Cela change tout pour lui, car jusque lors il ne vinifiait pas. En effet, il choisit les vins et les élève. Le choix commence en fait à la vigne. Il connait remarquablement bien le vignoble et a repéré toutes les parcelles de vignoble avec de vieilles vignes et des pinots fins: il est allé voir leurs propriétaires pour voir s'ils acceptaient de vendre les vins juste à la mise en fût. Il est donc négociant éleveur.

 

Dominique Laurent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                             Dominique laurent (copyright l'hexagone)

 

Pourquoi tient il tellement à ce titre plutot que négociant? Il a en fait un certains nombre de théories pour essayer de refaire des bourgognes à l'ancienne tels qu'il en a goûté avant d'embrasser cette activité, un bourgogne de rêve:

 

Il a émis l'idée d'accentuer le contact entre le vin et l'air et pour cela passer deux fois dans des fûts neufs le vin au cours de l'élevage. Evidemment, cela a créé de grosses polémiques car le vin en retire des arômes de fût neuf. Les vins ont été accusés de ne pas veillir à cause de cela. Nous avons donc réussi à nous procurer 5 vins anciens de vignobles les plus prestigieux en premiers crus, pour les goûter entre 15 et 20 ans, de façon à apprécier leur capacité à prendre de l'âge. Nous aurons par la suite l'occasion de déguster lors d'une prochaine série intitulée, vins de Beaune, un premier cru tuvilains 1990.

 

Les bouteilles de ce soir sont:

- Gevrey Chambertin Estournelles Saint Jacques 1992: plein de parfums au nez, une bouche moins au diapason, bien que l'aération supplémentaire lui ai fait grand bien.

- Gevrey Chambertin Lavaux Saint Jacques 1995: trop musclé, pas assez de parfums, de longueur.

- Vosne Romanée Suchots vieille vigne 1996 (parcelle la plus parfaite de ce climat située entre la romanée saint vivant et le richebourg, plantée vers 1900 par la famille Jayer): décevant, perlant génant, plat avec de la minéralité mais les deux vins passant devant l'ont très largement surclassé. Si c'était à refaire, je ne ferais point.

- Vosne Romanée Beaumonts 1991: la bouteille de la soirée, qui met en lévitation. Tout pour elle. Sublime.

- Vosne Romanée Reignots 1991: très beau vin, long persistant avec de l'avenir. Encore beaucoup de présence, de longueur et de persistance. Grand.

 

 

 

 

Songez que les premières bouteilles de son activité sont sorties en 1987!! Grand privilège que cette dégustation.Les parfums de rose fanée, de havane, de pivoine et bois précieux ne devraient pas manquer...

 

La réponse à la question est oui, certains vins veillir divinement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bacchus 22/10/2011 22:37


Suis impatient d'y être!! pour avoir goûté un clos Vougeot 2001, merci IEZ, déjà fort remaquable, on devrait être sur du très grands. A mercredi


Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages