Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 12:09

Une grande polémique secoue le landerneau des blogs du vin, lancée par Nicolas de Rouyn, reprise par Oliv. Pas dans le sens où on peut le penser: certains vignerons pour mieux vendre en feraient beaucoup pour faire savoir qu'ils sont en bio.

J'ai un point de vue un peu différent la dessus, qui se rapproche du point de vue de Claire Laval, propriétaire de Gombaude Guillot, le premier Pomerol à avoir pris cette route, dans un Bordeaux très agnostique à l'époque. Tant pis si certains en profitent, mais la chimie a fait déjà beaucoup de dégat. Plus grand monde a de doutes là dessus. L'adaptation à des molécules non connues jusque là fait clairement des dégats dans notre espèce (comme dans d'autres d'ailleurs).

Mais, la certification est elle sérieuse? Dans notre pays très probablement, mais dans certains pays européens, probablement pas. Je me souviens des produits qu'une célèbre marque de surgelés mettaient en rayon il y a 15 ou 20 ans venant d'Italie, pays qui brutalement, s'était mis à en produire en quantité industrielle. Celà parassait impossible et sentait l'arnaque, le bio mettant des années à se mettre en place.

Alors, le bio oui, oui, oui, mais pas n'importe comment et de n'importe où.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages