Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 03:23

CR

La porte de la cuisine grande ouverte sur le jardin bruit d'un échange impromptu mais fécond entre une myriade de petits oiseaux joueurs et le chant du violon de Leonid Kogan.

L'osso bucco frémit de bonheur dans la vieille cocotte.

Le vin, au diapason, s'ébroue pour mieux délivrer avec assurance son message. Ni fard, ni gonflette, le corps svelte et délicatement parfumé des fruits rouges de la jeunesse dans son insolente beauté.

Suggestion d'un pont minéral osé avec un Premier Cru de Vincent Dauvissat du même millésime.

Loin des affres de l'actualité, une prosopopée, une communion, un moment d'abandon.

Pas même envie d'une promenade eye popping smiley autour des Poyeux ou du Bourg...

« La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux. » (Le Mythe de Sisyphe, Albert Camus)


Charles sur la passion du vin à propos d'un clos rougeard 2005

Partager cet article

Repost 0
Christophe Deligny
commenter cet article

commentaires

© Didier D 25/10/2009 12:18


Je découvre ton blog et te souhaite une belle journée
amitiés


Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages