Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 12:06

Il n'y a plus de vocabulaire pour qualifier la mascarade à laquelle nous assistons. Tous ceux qui n'étaient pas sortis, avaient attendu pour essayer de s'en foutre encore plus plein les fouilles. Quel comportement vulgaire!

Je suis d'autant plus triste que les clients auxquels sont destinées ces bouteilles, chinois majoritairement, vont se rendre compte qu'on les a totalement blousés. Oui, c'est grave pour tous, car ils se méfieront des Français et non pas seulement des crus classés de Bordeaux. Affaires et emplois ratés en perspective dans le futur du fait de la rapacité d'un petit nombre (qui n'en avaient pas besoin) donnant une image déplorable à tous.

Je suis d'accord avec Mike Steinberger (ici), le loup dans la bergerie a été introduit par les chefs d'entreprise et les entreprises qui ont investi à Bordeaux fortune faite, et qui y ont introduit des méthodes de voyous (grande distribution) au service d'un bussiness plan. Et donc dans ce capitalisme, qu'on peut qualifier de sauvage, ces gens là, veulent une rentabilité qui doit coller au plus près (loin) de ce que les clients peuvent payer, beaucoup plus jusque boutistes que vuitton, hermes et autres produits de luxe, qui ont des tarifs, eux.


Pour la bonne bouche, les dernières sorties:

- Figeac 228 TTC

- Pichon Comtesse 177 TTC

- Pichon Baron 124 TTC

- Palmer 300 TTC (on pourra me dire ce qu'on veut sur les qualités de T Duroux, je n'oublierais pas même dans 20 ans...)

- La conseillante 188 TTC

- Ducru Beaucaillou 245 TTC (+188% par rapport à 2008)

- Clarence Haut brion 119 TTC

- Montrose 174 TTC

- La Gaffelière 72 TTC (il a raté sa vie celui là, pas de rolex en perspective)

 

La conséquence de tout celà: les Engerer, Chevalier, Rouzaud, Delmas, Bouygues, Reybier, Borie, prince du Luxembourg, Pinault, Rotshchild, AXA et consorts (je tiens à donner des noms car l'impersonnalisation est au centre à titre de rempart contre les réactions possibles à ce processus démentiel de hausse, comme dans les ruées vers l'or, où tout augmentait d'un jour sur l'autre sans aucun rapport avec la réalité), pour qui j'avais un légitime respect pour le travail accompli: je ne veux plus rien voir, lire sur eux, même s'ils changent de travail dans 20 ans..  Ils perdent toute légitimité à mes yeux. Et je n'aurais plus que du mépris pour ces personnes et propriétés qui n'ont pas été raisonnables. Mais, je me ferais un plaisir presque cynique d'en acheter à prix bradés, quand (pas si) les prix s'effondreront après que ces gens là aient eu la peau de certains négociants.  

J'enlève Pontet Canet et comme pour une raison bien simple: ils ont favorisé par leur méthode de culture respectueuse l'environnement l'emploi humain; la hausse est comme cela beaucoup plus acceptable. D'autres ont été raisonnables comme Gruaud Larose (41 HT), dont Mr Merlaut doit être félicité, pour son honnêteté et la qualité de son vin qui est parmi les meilleurs de la place.


Mon intéret se portera désormais vers les gens de Bordeaux qui travaillent bien en gardant raison et surtout les autres régions (Savoie, Bourgogne, Beaujolais, Alsace, Allemagne, Italie....).


C'est le seul moyen que j'ai de protester et j'espère qu'ils sauront qu'on ne les regardera plus en tant qu'auréolés d'une réussite commerciale insolente, mais au contraire comme ayant participé à un processus suscitant une opprobe populaire durable et massive (il suffit de regarder les sites du monde entier, ça ne va pas s'oublier de sitôt).

J'estime votre comportement vulgaire et beaucoup de gens (les amateurs sont pour leur grande majorité très choqués et pensent à travers le monde la même chose, avec tout ce que cela vous apporte en terme d'image négative.

 

Cela efface tout ce que vous aviez accompli de bien, voire de grand auparavant.

Vous avez aux yeux de beaucoup exactement la même image que nos joueurs de foot, deconnectés, hautains, inconséquents, gavés, arrogants.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages