Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 01:48



J'aime bien vous faire partager les commentaires inhabituels tendance hilarants. Plus on voit ce type de déclarations, plus on a de chance de susciter des vocations. Or, après déguster, la principale activité de notre club lors de nos réunions mensuelles est commenter. Je ne manquerai pas de vous faire part de tout nouveau post comme celui de Nidal H sur LPV, que nous remercions :


Tertre Daugay 2005 n'est pas un vin ! non non non...C'est un sous marin nucléaire lanceur d’engin de nouvelle génération !!!
Dès l’ouverture, la bataille navale peut commencer, un déluge de feu et d’alcool vous submerge, des tanins par rafales, des salves de fruits rouges et noirs. Ça crépite de partout. Je suis enseveli sous une épaisse fumée noire chargée d’odeurs de goudron et de bois de chêne brûlé.
C’est tannique de chez tannique!. Concentré de chez concentré !. Du rarement vu sur un Saint-émilion...ou même dans un vin... !
Donc...Je lance une Fusée de détresse, éparpille quelques corps fumigènes flottants dans l’eau, je mets ma bouée de sauvetage et je saute du navire, avant les femmes et les enfants… ! C’est mal poli, je vous le concède, mais dans ces moments là….., la politesse est vite grillée. Elle est restée au vestiaire…
Tout ça pour dire que la « dégustation » s’arrête net là et je laisse la bouteille sur le bord de l’évier, prête au grand saut dans les égouts de la ville.

Je l’ai carrément oublié. Trois jours après…je prends, par erreur, une des deux bouteilles sur la plan de travail de la cuisine, verse un verre, je goutte sans faire attention…et c’est le choc (encore), le vin est resté le même…mais avec un peu moins de tanins et un peu plus de rondeur.
Je n’ai jamais vécu une expérience pareille, je vous l’assure.
J’ai décidé, donc, de retourner, dès mardi, chercher deux ou trois sous marins pour les encaver. Il ne faut surtout pas songer à se rapprocher de cette bouteille dans l’état. Dans dix ans, peut être !

L’excellent CR de Jmg (dix posts plus haut, le 4 novembre 2007), reflète parfaitement les caractéristiques de cette bouteille. C’est ce commentaire qui m’a poussé à acheter cette bouteille de Tertre Daugay 2005.

Je me demande ce que va donner toute cette matière avec le temps !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Christophe Deligny
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages