Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 23:31
Vu sur le site dégustateur.com (que je vous recommande vivement) avec une grande note humoristique. Comment le marketing borde-laid va essayer de vendre ce très mauvais millésime 2007 :

2007 : une année de vignerons.
2007 : pour attendre les 2005.
2007 : le plus grand millésime depuis 2006.
2007 : il n'y a plus de petits millésimes ! des vins délicieux, vanillés, où l'on sent à peine le raisin...
2007 : une occasion rêvée de réduire la consommation de vin en France !
2007 : offrez-vous un beau millésime classique pour à peine plus cher que 2005.
2007 : des raisins bien hydratés, des vins fins, à l'image des plus grands millésimes du XVIIe siècle...
2007 : laissez-vous surprendre !
2007 : mettez de l'eau dans votre vin...

Ou encore :

Version prétentieuse : 2007, année pour connaisseurs
Version concrète mais utopique : 2007, l'année Béghin et Say
Version faux cul (très usitée) : 2007, l'année du classicisme
Version technique :  2007, l'année Rolland
Version racolage : 2007, l'année 2 ans après 2005
Version sobre mais y a pas grand chose à rajouter : 2007
Version pros : si t'en prends pas, t'auras pas de 2008
Version amateurs français : 2007, même si t'en prends, t'auras pas de 2008, prévu majestueux
Version américaine : fucking 2007
Version "rêve de revanche" de nombreux amateurs anonymes : 1997, 2007, même combat
Version rêve de chatelain : full bodied, full wooded, full extracted, 100/100.   Bob
Version science fiction : 2007, l'odyssée de la vinasse
Version pour les autochtones : 2007, l'année terroir

Je vous engage à essayer de trouver comment vous feriez pour essayer de vendre l'invendable, à des prix si possible indécents. Je les publierais si vous me les envoyez..

Partager cet article

Repost 0
Christophe Deligny
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages