Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 13:44
La méthode traditionnelle de culture des vignes originale de Santorin ("koulara"), qui permet de limiter l'évaporation.

La méthode traditionnelle de culture des vignes originale de Santorin ("koulara"), qui permet de limiter l'évaporation.

Koulara

Koulara

La grèce du vin

Loin des débats sur la dette, au moment du vote pour ou contre, voici venir le temps de gouter ce pays par la bonne voie. Nous boirons 5 bouteilles, 4 blancs secs et un rouge.

Un des grands avantages de ce pays consiste dans la présence de nombreux cépages indigènes. Rien que sur l'île de Santorin, il semble que 30 cépages exclusivement grecs soient cultivés. De plus, gros avantage, ils sont souvent francs de pieds sur les zones d'origine volcanique où on ne trouve de sols que sableux, d'origine volcanique où le phylloxéra ne se plait pas. Ces cépages sont bien adaptés et conservent de le fraicheur, souvent en compétition avec une forte identité minérale.

Commençons par

- Paliokalias du domaine Dalamara 2009 (AOC Naoussa située sur l'île de Paros dans les cyclades): des vignes de xinomavro franches de pieds cultivées en biologie donnent sur sol de calcaire de travertin et argile, après élevage en fut, des notes de petits fruits rouges notamment la cerise, mais aussi des fleurs et une touche minérale. Il s'agit là d'une cuvée parcellaire. Rustique, astringent, court, mais avec quelques parfums intéressants comme la prunelle.

- Efranor du domaine Sklavos (IGP coteaux d'Aïnos) 2011: domaine en agriculture biologique sur l'île de céphalonie.Les cépages :60% Moscatela, 35% Vostylidi et 5% Zakynthino, de vignes franches de pied. Il est élevé en cuve 9 mois, venant d'un sous sol d'argiles blancs et de marnes calcaires. Typique du muscat, perlant, pas très long, il est agréable pour l'apéro.

- Aïdani du domaine Hatzidakis 2011: sur sol de tuf, de pierre ponce et de laves noires. Ce cépage indigène des cyclades est produit en biodynamie sur l'île de Santorin, élevé en cuves. Il délivre des notes de fruit (litchi, bergamote, rose et floral) et minérales (salines, souffre volcanique). Long, ça part dans tous les sens sans grand rangement, avec du miel, des fleurs blanches, un verger de légumes et fruits verts comme la rhubarbe. Petite sucrosité qui se marie bien avec les fruits de mer en tom Kha Gai thaïlandais.

- ASSYRTIKO DE MYLOS du domaine Hatzidakis 2009: toujours de l'île de Santorin, le grand cépage assyrtyko ressemble souvent au riesling. Il est ici issu de très vieilles vignes sur une parcelle appelée Mylos. Il est aussi élevé en cuve, mais pour 12 mois. Long, salé à l'évidence, c'est un vin ressemblant à un Tio Pépé du sud de l'Espagne.

- Pyrgos 2010 du domaine Hatzidakis 2010: Parmi les plus vieilles vignes de la planête, 300 ans probablement, franches de pieds, donnent ce vin énorme par sa bouche, son acidité due au cépage assyrtiko cultivé en biodynamie. Quelques centaines de bouteilles par an, pas plus. Très grand vin, qu'un d'entre nous compare à Y d'Yquem, avec des parfums de liquoreux sec, salé, très très long, se mariant parfaitement aux crevettes à la crëme.

Une dégustation à l'aveugle qui a surpris tout le monde sur l'origine. En dehors du dernier, ces vins n'ont pas fait l'unanimité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages