Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 15:15
Devant la cordillere des Andes
Devant la cordillere des Andes

Une idée de fou qui a germé en 1998. C'est ce qu'un groupe d'Argentins et italiens ont voulu créer. Ils ont décidé au cœur des vignobles du nouveau monde, de rechercher le gout du terroir, cette notion si Française tant décrié par les adorateurs américains du nouveau monde. Les vignes sont vénérables et situées dans la région de Mendoza, sur les contreforts de la cordillère des Andes, côté Argentin. C'est à côté du vignoble principal que LVMH a choisi pour réaliser son Cheval des Andes. C'est un vignoble de montagne, mais pas au sens où on pourrait l'entendre en Savoie par exemple. On est tout de même à une centaine de kilomètres de l'Aconcagua, sommet de la cordillère culminant à 6900 mètres.

Naturellement, pour les crus, il n'était pas question de prendre une autre variété de raisin que le malbec encore appelé côt, le cépage du Cahors qu'on retrouve aussi à Bordeaux en assemblage, et dans la Loire (Touraine). C'est le cépage de l'Argentine (voir les archétypes du nouveau monde) arrivé vers 1850 dans le pays. Ces vignes sont plus anciennes que les clones actuels disponibles en France dont ils sont originaires. La qualité en est d'autant meilleure. La bodéga est récente tout comme l'idée de son existence, datant de 2006.

http://billandpamsparaguayadventure.blogspot.com/2012/04/mendoza-argentina-part-eight-achaval.html

http://billandpamsparaguayadventure.blogspot.com/2012/04/mendoza-argentina-part-eight-achaval.html

Les rendements sont très faibles pour le nouveau monde: 50 hectolitres par hectare pour le vin de base, 25 pour la qualité au dessus (Quimera) et moins de 18 pour les vins de cru. Ces faibles rendements leur permettent de rentrer le raisin mûr trois semaines en moyenne avant les propriétés environnantes. Un total de 180000 bouteilles sont produites sur 85 hectares, dont 40 en pleine propriété. La viticulture est biologique, sans label, car ils préfèrent utiliser des herbicides pour désherber plutôt que de passer le tracteur utilisant du pétrole et tasser les sols. C'est leur seule concession à l'industrie chimique.

Le pari semble gagné, car beaucoup d'internautes considèrent qu'il s'agit de la production la plus impressionnante d'Argentine, non pas uniquement pour le prix qui est très élevé (de l’ordre de 80 euros pour les crus), mais aussi pour la qualité du vin.

Les vignes sont toutes franches de pied, âgées, plantées pour les crus entre 1910 et 1924. L'irrigation est nécessaire dans la région de Mendoza, mais elle est un élément clé dans la qualité des grappes: en irriguant beaucoup, on obtient de forts rendements de fruits de qualité médiocre. Pour obtenir de la qualité, il limiter l'apport d'eau, et ne pas irriguer plus d'une ou deux fois par an.

Mendoza est à droite de Santiago
Mendoza est à droite de Santiago

Cette dégustation à venir comprendra:

Achaval Ferrer 2011:

Quimera 2010. Un assemblage de malbec (31%), cabernet sauvignon (27%), cabernet franc (18%), petit verdot (4%) et merlot (20%). La récolte est manuelle et la fermentation se fera en barrique (40% neuves, 60% d'un an, toutes d'origine françaises). Les rendements sont plus proches de 18 hectolitres par hectares :

Altamira 2008. 12 hectolitres par hectares sur 6 hectares (6500 pieds par Ha à une altitude de 1050 m) avec un sol sableux associé à de la roche dégradée et un sous sol volcanique. Les vignes ont plus de 80 ans. Le vin est élevé à 100% en barriques neuves françaises:

Bella vista 2009. Les vignes ont été plantées à 6500 pieds par hectare en 1910 à 980 m d'altitude, sur un sol très argileux en bord de rivière. Le vignoble fait 7 hectares pour environ 10000 bouteilles produites par an. Les rendements sont de 14 Hl/Ha. La récolte est manuelle, sera placée en barriques neuves françaises à 100%:

Mirador 2009. Le vignoble de 6 hectares (6500 pieds par Ha) produit 10000 bouteilles par an sur un sol contenant plus d'argile qu'Altamira. Les rendements sont de 14 Hl/Ha. L'altitude est plus basse: 700 mètres:

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Vins de Martinique
  • : Les aventures de dégustation d'un club oenophile tropical.
  • Contact

Recherche

Pages